Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

13/03/2014

Curie-Cancer et DNA Therapeutics collaborent contre les cancers résistants aux traitements conventionnels

Curie-Cancer et DNA Therapeutics collaborent contre les cancers résistants aux traitements conventionnels

Curie-Cancer et DNA Therapeutics vont poursuivre leur partenariat sur deux axes : la recherche clinique et la recherche translationnelle, en soutien à l’approche clinique.

La molécule Dbait, issue de cette collaboration, est en essai clinique de phase I chez des patients atteints de mélanome avancé.

 

Curie-Cancer, la structure qui conduit les activités de recherche partenariale industrielle de l’Institut Curie, et DNA Therapeutics, société biopharmaceutique développant une nouvelle classe de médicaments contre le cancer, annoncent aujourd’hui la poursuite de leur collaboration.

Elle vise à mettre à la disposition des patients une nouvelle classe de produits thérapeutiques pour le traitement des cancers, notamment ceux qui sont résistants aux traitements classiques.

 

Des premiers résultats cliniques encourageants

Issue de la collaboration entre Curie-Cancer et DNA Therapeutics, la première molécule  basée sur la technologie Dbait, nommée DT01, est actuellement évaluée, en association  à la radiothérapie, dans une étude clinique de phase I chez une vingtaine de patients  atteints de mélanome métastatique résistant à la chimiothérapie.

Le Dr Christophe Le Tourneau, responsable des essais thérapeutiques précoces à l’Institut Curie, et investigateur principal de cette étude, a déjà traité les premiers patients avec cette nouvelle classe de médicaments particulièrement originale.

 

Les premiers résultats indiquent que :

  • Il est possible de traiter les cancers résistants aux thérapies conventionnelles tels  qu'un mélanome de stade avancé via l’approche Dbait ;
  • DT01 est très bien toléré et montre une efficacité anti-cancer en association avec  la radiothérapie ;
  • DT01 possède un fort potentiel de développement qui reste à valider par d’autres  essais cliniques précoces, en particulier en association avec la chimiothérapie sur  des cancers au stade avancé.

 

Les résultats complets de la phase I sont attendus d’ici un an.

 

Dbait, une nouvelle classe de médicaments anti-cancer

Les cellules cancéreuses ont une très grande capacité de réparation de leur ADN  lorsque celui-ci est endommagé par les thérapies conventionnelles (radiothérapie et/ou  chimiothérapie).

Il a été envisagé de freiner cette capacité en inhibant une enzyme impliquée dans le processus de réparation.

 

Or, les voies de réparation de l'ADN sont  multiples et il n’y a pas d’enzyme commune à toutes les voies de réparation.

Idéalement, l'approche  thérapeutique doit être non seulement efficace, mais aussi non toxique pour les cellules  saines. Nous avons donc proposé, en collaboration avec d’autres équipes et institutions,  une approche originale nommée Dbait, que l’on pourrait traduire par un ‘ADN-leurre’.

Marie Dutreix, Directrice de Recherche CNRS à l’Institut Curie

 

 

 

Au lieu d'intervenir sur une enzyme spécifique d'une voie de réparation, le Dbait agit en  amont de toutes les voies de réparation, au niveau de la détection des dommages induits par la radiothérapie et/ou la chimiothérapie.

En perturbant la localisation de ces dommages, le Dbait empêche leur réparation, conduisant à la mort de la cellule  cancéreuse lorsque celle-ci se divise. Il est à noter que les caractéristiques particulières des cellules cancéreuses les rendent beaucoup plus vulnérables à l’action du Dbait que les cellules saines, ce qui fait que ces dernières n'en meurent pas.

Marie Dutreix

 

 

 

Curie-Cancer aux côtés de DNA Therapeutics tout au long du processus de recherche

Afin de soutenir ce programme de recherche clinique particulièrement prometteur, DNATherapeutics et Curie-Cancer ont décidé de poursuivre leur partenariat sur le plan  scientifique, en plus de la clinique, et ce autour de 5 domaines :

  • Approfondissement de la compréhension des mécanismes d’action des Dbait,  pour mieux expliquer l’absence de toxicité de ces inhibiteurs dans les tissus sains.
  • Caractérisation des tumeurs les plus sensibles et des associations les plus efficaces  avec traitements de référence afin de préparer les futurs essais cliniques.
  • Identification des mécanismes potentiels de résistance au Dbait.
  • Identification de biomarqueurs prédictifs de la sensibilité à Dbait
  • Création de molécules Dbait de seconde génération, dotées de propriété  pharmacocinétiques améliorées.

 

 

Nous avons trouvé et continuons à trouver auprès de Curie-Cancer toute l’expertise et  tout le soutien dont nous avons besoin.

La réputation de l’Institut Curie quant à la qualité de  sa recherche fondamentale et de sa recherche clinique n’est plus à faire, mais ce qui a  le plus contribué à notre succès est certainement le soutien continu de Curie-Cancer, même dans les moments difficiles, et sa capacité à mettre en œuvre des savoir-faire  complémentaires tout au long du processus de développement d’un médicament.

Ainsi, alors que nous en sommes au stade de l’évaluation clinique, Curie-Cancer est en  mesure de lancer avec nous, en collaboration avec Marie Dutreix, un programme de  recherche translationnelle destiné à soutenir nos efforts. Les résultats de ce programme  seront déterminants pour pouvoir enregistrer notre produit dans les meilleures conditions.

Le Pr Jian-Sheng Sun, PDG et  fondateur de DNA Therapeutics

 

 

 

L’Institut Curie ne peut que se féliciter de ce partenariat de longue durée, qui a  commencé au stade de la recherche fondamentale, et qui se poursuit aujourd’hui au  stade de la recherche clinique. Voir un médicament imaginé dans nos laboratoires être  proposé à nos patients est en effet pour nous tous une immense satisfaction. Nous  attendons avec impatience les résultats des évaluations en cours, et nous espérons que cette nouvelle classe de médicaments pourra être rapidement mise à la disposition du  plus grand nombre de patients;

Par ailleurs, soutenir une PME française dans son développement et voir ces efforts  récompensés sont des satisfactions supplémentaires. C’est un nouvel exemple des  valeurs portées par le label Institut Carnot reçu en 2011 pour notre engagement à  apporter des solutions concrètes à nos partenaires industriels, et in fine pour les patients.

Damien Salauze, directeur de Curie-Cancer

 

 

 

Plus d'informations

Contact Curie-Cancer
Damien Salauze
E-mail : damien.salauze@curie.fr

Contacts presse
Juliette dos Santos / Céline Gonzalez
Andrew Lloyd & Associates
E-mail : juliette@ala.com / celine@ala.com
Tel. 01 56 54 07 00
 
Contact DNA Therapeutics
Jian-Sheng Sun
E-mail : sun@dna-therapeutics.com