Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

19/09/2017

Certification ISO 9001 pour la recherche clinique et la biométrie

Les unités de recherche clinique et biométrie de l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM) ont été certifiées, le 28 août 2017, ISO 9001 par l’AFNOR Certification.

Source : Institut du Cancer de Montpellier

La certification ISO 9001 est une norme internationale qui définit des exigences concernant la mise en place d'un système de management de la qualité (SMQ). Celle-ci est attribuée pour une durée de 3 ans et réévaluée chaque année. Internationalement reconnue, la norme ISO 9001 permet de garantir à tous, patients, médecins et partenaires, un haut niveau de qualité et de sécurité dans la gestion des projets.

L’ICM est, aujourd’hui, le seul établissement de la région Occitanie Méditerranée, à obtenir cette certification qui a mobilisé plus de 90 personnes pendant plus d’une année.

Les atouts de l’ICM

Suite à la visite de certification, plusieurs points forts du système ont été relevés.

Le système de management

Le système de management de la qualité (SMQ) de la RCB de l’ICM permet à l’équipe de se doter d’un outil pragmatique de management de son organisation. Le cadre établi par la politique qualité sert de repère pour les équipes dans la compréhension de l'impact de leurs activités sur les résultats.

De manière globale, les activités de planification ressortent comme des points forts dans le pilotage du SMQ  (planification de la conception et développement, la planification des activités des processus de réalisation).

Le système qualité mis en place répond, lui aussi, aux exigences attendues s’appuyant sur des outils pertinents tels que des analyses de risques a priori et a posteriori (déclarations de non-conformité, comité de retour d’expérience). Celui-ci bénéficie d’un retour d'informations sur sa performance via un travail de synthèse des données. Les informations documentées sont facilement accessible via le logiciel Ennov Doc.

Une bonne maîtrise opérationnelle

Concernant l’activité et le cœur de métier, les éléments distingués portent sur une bonne maîtrise opérationnelle des activités avec notamment le déploiement de « fiches projet ».

Les contrats d'interfaces

Concernant les interfaces, en interne, une bonne maîtrise est à noter via la mise en place de contrats d'interfaces. Les outils de communication sont facilement accessibles et la valorisation des missions de la RCB est réalisée via des communications sur l'intranet de l’ICM.

Les prestataires externes sont, quant à eux, maîtrisés via des évaluations régulières  accompagnées de plans d’actions. 

« Cette démarche a permis d’harmoniser et d’améliorer les pratiques en interne en définissant et en travaillant sur les différents process mais elle a également permis de faciliter les liens entre les différentes unités » indique le Dr Jean-Pierre Bleuse.