Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle Unicancer

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche

La recherche à Unicancer

Découvrez notre activité

03/12/2020

9 entreprises d’auvergne Rhône Alpes font bouger leurs collaborateurs avec les jeux Kiplin au profit du Centre Léon Bérard

Durant une semaine, 9 entreprises vont participer à la 1ère édition de ce challenge connecté qui allie activités physique et ludique, et solidarité. Ce challenge poursuit une double finalité : une opéération de prévention ainsi qu’une collecte de fonds au profit de l’activité physique adaptée pour les patients du Centre Lééon Bérard, centre de lutte contre le cancer de Lyon et Rhône-Alpes.

« Pas à pas contre le cancer » est un challenge inter-entreprises organisé par le Centre Léon Bérard, en partenariat avec l’éditeur de jeux de santé KIPLIN.

Du 30 novembre au 6 décembre, plus de 800 salariés seront mobilisés et auront un objectif sportif et solidaire commun : parcourir en équipe le plus de pas possible contre le cancer ! Les salariés du Centre Léon Bérard, participeront également à ce défi connecté et pourront se mesurer aux 9 entreprises participantes.

Le principe : Tout au long de la semaine, les pas parcourus dans la journée seront comptabilisés dans l’application mobile KIPLIN. Le cumul de pas permettra d’atteindre différents paliers donnant accès à une aventure ludique à l’intérieur du corps humain. Les participants seront sensibilisés tout au long de l’aventure sur la prévention des cancers.

Grâce aux 9 entreprises participantes : 6ème sens immobilier, Advanced Accelerator Applications, Applied Materials France, Groupe SFC, Groupe SPI, Indra SAS, Iveco Bus, Rolls-Royce Civil Nuclear SAS et Vacancéole ; 31 500 euros de dons vont être reversés au profit de l’activité physique adaptée au Centre Léon Bérard.

Le Centre Léon Bérard est le premier Centre de Lutte contre le cancer à avoir proposé des séances d’activité physique adaptée (APA) à ses patients. Il propose aujourd’hui l’offre la plus développée de France dans ce domaine grâce à l’ouverture en Septembre 2018 de l’« Espace Pyramide », salle d'APA pour les patients au sein de l'hôpital.

Les bienfaits de l’APA sont nombreux, aussi bien avant, pendant et après la maladie. Elle permet d’encourager le lien social et l’estime de soi, diminuer la fatigue mais aussi le risque de récidives de certains cancers.

Les fonds collectés grâce au challenge permettront de financer deux projets :

  • La mise en place d’un programme d’APA connecté pour les patients du CLB via un parcours digital, inclusif et accessible au plus grand nombre. Ce programme sera développé par KIPLIN.
  • Le programme de recherche EVAADE, dont l’objectif est de développer l’APA auprès des enfants et jeunes adultes, atteints d’hémopathie malignes et non malignes, hospitalisés en chambre stérile au sein du CLB. Grâce à l’installation de vélos connectés dans leur chambre, ce programme permettrait d’influer sur le niveau d’APA, de rompre la sédentarité et de développer l’activité de ces enfants qui ne peuvent pas sortir de leur chambre.

Ce challenge, au-delà de sa dimension solidaire, permet également d’inciter les salariés des entreprises par-ticipantes à maintenir une activité physique afin de lutter contre la sédentarité au travail. Cette dernière se développe de manière alarmante en ce deuxième confinement : elle concernait déjà, avant la crise sanitaire, près de 40 % des adultes1 et fait peser d’importants risques sur la santé. Facteur aggravant des maladies chroniques (diabète, obésité...) et des affections cardiovasculaires, elle favorise aussi les troubles musculo-squelettiques (TMS), qui sont la première cause de maladies professionnelles.

C’est pour combattre ce problème que KIPLIN, acteur reconnu du digital, a développé dès 2014 une offre innovante : un ensemble de jeux numériques permettant aux collaborateurs de pratiquer une activité physique régulière, en équipes. Ils permettent à l’entreprise de mener une politique de prévention santé efficace, tout en renforçant la cohésion entre salariés.

Sur le plus long terme, le but des challenges KIPLIN consiste à faire changer en profondeur les habitudes des salariés. Aujourd’hui, dans les entreprises ayant proposé à leurs collaborateurs l’un des jeux KIPLIN, le niveau d’activité physique des participants a augmenté de plus de 50%, six mois après la fin des challenges.

Communiqué de presse