Patients

Etre soigné dans un Centre de lutte contre le cancer

Découvrez notre démarche

Professionnels de santé

Découvrez ce qui constitue le modèle UNICANCER

Accédez à votre espace

Vous cherchez un Centre

Retrouvez les Centres de lutte contre le cancer sur l'ensemble du territoire

La recherche UNICANCER

La recherche UNICANCER dans le Groupe et dans les Centres

Découvrez notre activité

17/04/2013

100ème radiothérapie per-opératoire dans le cancer du sein à l’ICM, à Montpellier

100ème radiothérapie per-opératoire dans le cancer du sein à l’ICMAprès de nombreuses années d’expérience d’electronthérapie, l’équipe médicale de l’Institut régional du Cancer Montpellier (ICM) a réalisé, le jeudi 4 avril, la 100ème radiothérapie per-opératoire dans le cancer du sein avec la nouvelle machine de photons 50kV intraBeam©.

Cette technique permet, dans certaines situations favorables, de combiner intervention chirurgicale et irradiation.

 

La radiothérapie dès l’opération

La radiothérapie per-opératoire connaît, avec l’ouverture du service de chirurgie ambulatoire, un fort développement depuis octobre 2011. Elle permet de réaliser, dans le même temps, l’ablation de la tumeur et l’irradiation.

Un générateur de rayons X, IntraBeam©, mobile, permet de réaliser, de manière simple, l’irradiation de la tumeur, sans plus avoir à transporter la patiente dans une unité de radiothérapie.

Ce traitement combiné associe ainsi, durant l’anesthésie générale, la chirurgie et la radiothérapie ciblée et évite aux patientes 5 à 6,5 semaines de radiothérapie externe conventionnelle après l’intervention chirurgicale.

A l’ICM, cette technique est effectuée dans le service de chirurgie ambulatoire. Les patientes sont traitées en une journée. Elles sont hospitalisées le matin pour l’intervention et rentrent chez elles le soir, sans avoir à revenir dans les semaines qui suivent.

 

Une efficacité reconnue

Toutes les patientes de la région, correspondant aux critères (plus de 60 ans, tumeur inférieure à 2cm, ganglion négatif, de biologie favorable) peuvent bénéficier de cette technique qui, pour des résultats équivalents à la prise en charge classique, présente de nombreux avantages : irradiation partielle optimisée et ciblée, réduction des toxicités et de la durée du traitement ; traitement beaucoup moins fatigant pour les patientes et plus économique pour la sécurité sociale.

 

A Montpellier, une expérience unique

L’ICM bénéficie d’une antériorité et d’une expérience dans le domaine grâce aux travaux du Professeur Jean-Bernard Dubois. Précurseur, ce fut le premier à faire de la radiothérapie per-opératoire pour les tumeurs digestives, dès 1984 et pour les cancers du sein, dès 1989.

 

L’ICM en pointe dans la recherche en radiothérapie

L’ICM est fortement impliqué dans la recherche en radiothérapie per-opératoire avec une étude observationnelle en routine et deux études multicentriques.

L’étude observationnelle IntraObs (2009) : C’est en mettant en pratique routinière les résultats favorables de l’étude princeps Radelec (2009) que l’équipe médicale conduit, depuis 3 ans, l’étude observationnelle IntraObs.

Celle-ci a pour objectif de recueillir de manière prospective le devenir des femmes présentant un cancer du sein d’excellent pronostic chez les femmes de plus de 60 ans, et présentant une tumeur inférieure à 2cm (T1N0), unifocale, hormonosensible et non lobulaire.

L’étude médico-économique (2012) : L’ICM a été retenu par l’Institut National du Cancer (INCa) pour développer son projet de radiothérapie per-opératoire dans le cancer du sein.

L’étude évalue principalement l’économie potentiellement apportée par cette technique de Radiothérapie peropératoire en 1 temps (aujourd’hui encore non remboursée), comparée à la radiothérapie externe ambulatoire standard sur 6 semaines.

Le projet est piloté par une équipe radio-chirurgicale composée des Professeurs Jean-Bernard Dubois et David Azria, du Docteur Claire Lemanski pour la radiothérapie, et des Professeurs Bernard Saint-Aubert et Philippe Rouanet, ainsi que du Docteur Marian Gutowski pour la chirurgie.

L’étude institutionnelle Targit E (2013) : L’objectif de cette étude est d’évaluer la faisabilité de la radiothérapie per-opératoire au sein d’une population ciblée. Celle-ci s’apparente à l’étude IntraObs, mais est restreinte aux femmes de plus de 70 ans.

 

Plus d'informations

Contacts Presse
Frédérique Planet
Tél. : 04 67 61 25 94
E-mail : frederique.planet@icm.unicancer.fr

Florence Courtès
Tél. : 04 67 61 45 15
E-mail : florence.courtes@icm.unicancer.fr

Le site Internet de l'ICM